Blog,  Ma vie d'autrice

Pourquoi une suite à Lucy Loiseau ?

Quand Lucy est « née », je savais, au fond de moi, qu’elle ne se contenterait pas d’un seul roman – clairement, ce n’était pas dans son caractère de rester seule dans l’étagère ! Mais encore fallait-il que les lecteurs aient envie de la retrouver dans une autre histoire. Elle, « l’attachiante » pas toujours dégourdie mais souvent attendrissante. L’accueil que vous avez réservé au premier opus, Laisser l’oiseau s’envoler, m’a confortée dans mon idée. Les aventures de Lucy Loiseau auraient droit à une suite (et peut-être même plus, qui sait ?).

Ecrire mon deuxième roman, Plus de mensonges entre nous, n’avait pas été une mince affaire côté pression mais écrire cette suite fut encore plus délicat. Lucy ne s’est pas laissée facilement apprivoiser, à croire qu’elle n’était pas tout à fait sûre du chapitre à écrire pour cette nouvelle vie 😉.

J’ai mis très longtemps à déterminer quelle était la suite à donner à cette histoire. Devait-elle se passer dans la foulée du 1 ou plus tard ? Lucy repartirait-elle finalement en Corrèze ou quelque chose la forcerait-elle à rester à Lyon et bouleverserait encore une fois ses plans ? Allait-elle réellement se lancer dans la pâtisserie, ferait-elle une formation ? Bref, les questions étaient sans fin.

Je ne sais plus trop à quel moment j’ai réussi à débloquer tout ça, mais il était devenu clair que l’histoire se passerait juste après le tome 1. Pour moi, à la fin du premier opus – je vais essayer de ne pas trop spoiler – Lucy n’a fait que la moitié du chemin. Il lui en reste beaucoup à parcourir et c’était cette histoire-là que je devais raconter.

Maintenant que le tome 2 est terminé, il est fort possible qu’il y ait d’autres tomes pour continuer avec les aventures du Lucy Loiseau qui, je l’avoue, me fait toujours beaucoup rire. J’adore sa gaucherie, ses réactions toutes plus improbables les unes que les autres. C’est une fille que j’aimerais avoir pour amie (elle emprunte d’ailleurs parfois quelques traits de caractère de certaines de mes amies mais chut, je ne dirai rien !). En revanche, il est certain que je ferai une pause d’écriture avant de m’attaquer à ce nouvel Everest. Même s’il est possible qu’une petite surprise s’intercale… J’espère. Mais chut…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *